Le retour de la Loutre dans les Pyrénées centrales


© A. Bertrand Centre de Réintrodcution de la Loutre d'Europe - Unawhir - juillet 2006

Actualisation de la carte de répartition de la loutre en Midi-Pyrénées : Vous pouvez envoyer vos observations en remplissant le formulaire

 

Sommiaire


Ä Rappels historiques

Ä Répartion par bassins



L'Hers - aval de Mirepoix


Ariège - les Cabannes


Vicdessos - Niaux


Salat - Mane


Lac- Montbel


L'Hers, Mirepoix


 


La loutre en Midi-Pyrénées et dans les Pyrénées de Midi-Pyrénées


 

Rappels historiques


Il existe peu de données permettant de retracer l'histoire de la présence de la loutre en Midi-Pyrénées en général et dans les Pyrénées en particulier.

Très probablement jusqu'au début du XX ème siècle, comme ce fut le cas dans toutes les régions de France, elle a été largement répandue.

Ce n'est qu'en 1933 que Mathias apporte quelques éléments ; toutefois, il est évident que cette publication est loin de faire le tour de la question.

En 1980, M.C. Saint-Girons considérait l'espèce comme en voie d'extinction en France, en même temps que plusieurs naturalistes "redécouvrent" sa présence en Bretagne, Vendée, Charente-Maritime, Aquitaine, Massif Central. Une première carte de répartition contemporaine, celle de l'Atlas des Mammifères sauvages de France (SFEPM, 1984) reprend ces données ainsi que quelques autres dont l'origine très hétérogène ne permet probablement pas de se faire une idée claire de la répartition de l'espèce à cette époque.

En ce même début des années quatre vingt Kempf (1981), Green et Green (1981) et Alet et Rapaport (1982) apportaient des informations venant argumenter les informations ayant servi à l'établissement de la carte de l'atlas national.

Fin des années quatre vingt et début des années quatre vingt dix, des prospections dans les Pyrénées (Bertrand, 1990) et pour l'ensemble de Midi-Pyrénées d'Andurein et al. 1993 et 1995, permettaient de disposer d'un état des lieux et d'une bonne image de la répartition de la loutre dans la région. Les données disponibles à cette période sont figurées sur la figure 1 ci-dessous.

 


Figure 1 - Présence de la loutre en Midi-Pyrénées - situation en 1993 (d'Andurein et Al. 1995) . Mailles de la grilles 0.1 x 0.1 grade - mailles de la cartographie de la loutre 0.2 x 0.2 grade.


Début le début des années deux mille, des naturalistes, d'une part et l'ONCFS ont menés une réactualisation de la situation de la loutre dans la région. L'évolution est très sensible et la recolonisation rapide (Defontaine, 2003 ; Defos du Rau et al., 2005 ; Parde et al., 2005 ; Cassoudebat et al. 2005).

Les données obtenues sont synthétisées par les deux cartes des figures 2 et 3.


Figure 2 - Présence de la loutre en Midi-Pyrénées - situation en 2006  (Defos du Rau et al., 2005 ; Parde et al., 2005) ; Cassoudebat et al. 2005 ; Bertrand, 2005-2007 inédit ) ; cercles jaunes : données sporadiques de l'Hers et du Douctouyre 2004 - 2006.  Mailles de la grilles 0.1 x 0.1 grade - mailles de la cartographie de la loutre 0.2 x 0.2 grade.


 

Dans les Pyrénées, en Ariège et Haute-Garonne d'une part (Bertrand, inédit) et dans le la Parc  National des Pyrénées et sa zone périphérique d'autre part (PNP, rapport d'activités 2004 et 2006, voir encadré ci-dessous), des suivis plus ou moins réguliers ont été mis en place et permettent de disposer d'informations relativement fiables et cohérentes.

 

 


Figure 3 - Présence de la loutre en Midi-Pyrénées - situation en 2007  - Même légende que la figure 2 Cercles rouges nouvelles données second semestre 2007.


 

Répartition actuelle dans les Pyrénées de Midi-Pyrénées


Les informations proposées dans les paragraphes ci-dessous proviennent de plusieurs origines : bibliographie, communications de naturalistes et observations personnelles.

Dans le contexte de recolonisation qui s'est mis en place depuis la fin des années 1990 ou au tout début des années 2000, les données permettant de documenter le phénomène sont plus ou moins précises. Sont proposés successivement : le(s) observateur(s), la "période" supposée de colonisation et un court texte précisant les connaissances sur la répartition de l'espèce.

Les informations sont regroupées par bassins de cours d'eau énumérés d'ouest en est de la région.


  • Le Gave de Pau

Observateur(s) : Philippe Llanes com. pers.  Alain Bertrand -  Date de colonisation : 2001 ?. - Date de mise à Jour : février 2007 -

En aval de Lourdes elle est présente sur le gave jusqu'à XXXX en aval (janvier 2007) - pas de prospection plus en aval à ma connaissance.

Elle est présente sur les Génies (St-Pé-de-Bigorre 2007) et l'Ouzom, mais les autres affluents du gave jusqu'à Pau ne semble pas avoir fait l'objet de recherche.

 

 


Gave de Pau à Argelès-Gazost, janvier 2007



  • L'Adour et l'Arros

    Observateur(s) : Philippe Llanes com. pers., Alain Bertrand 

   


  • La Neste

Observateur(s) : Philippe Llanes com. pers., Alain Bertrand 

 


La Neste à Grézian, octobre 2007



  • Garonne et Pique

Observateurs : Green et Green, 2001 ; Bertrand 1990 ; Parde et al.  2005 ; Bertrand, 2002 - 2007 inédit.

La présence de la loutre sur le haut bassin de la Garonne est attestée par Green et Green en 1981. Dan sles années quatre vingt dix, sa présence semble être sporadique dans un secteur de quelques dizaines de kilomètres compris en amont de Montrejeau à St Martory en aval. La dernière donnée dont je dispose pour cette période correspond à la récolte d'épreintes sur le Ger juste en amont de sa confluence avec la Garonne en juillet 1993. Se site suivi régulièrement jusqu'en 1998, puis irrégulièrement n'a fourni de nouvelles observations que fin 2007.

Plus en amont, la loutre est signalée dans la val d'Aran dès la fin des années quatre vingt dix (Ruiz Olmo, 2001). Le suivi mené à cette période dans le cadre du plan de restauration de la loutre en Catalogne (Bassins des Rio Fluvia et Munga) et de sa réintroduction dans le Nord Est de la Région permet de disposer de données relativement précises.

A partir de 2001, Parde et al., 2005 font le point sur la recolonisation du haut bassin de la Garonne.

En 2007 la situation est toujours très dynamique et l'expansion en cours. Elle est présente sur l'ensemble du réseau hydrographique de la Garonne en amont de Montréjeau. Plus en aval elle atteint la confluence Garonne Arize. Elle est présente depuis fin 2006 sur le Ger jusqu'en amont d'Aspet (Th. Tico, com. pers.). Sur le Salat, les premières données remontent à janvier 2006 (gpe mammifères Nature Midi-Pyrénées) voir ci-dessous. Sur le Volp elle ateint en décembre 2007 le Plan, mais l'amont n'a pas été prospecté. Sur l'Arize, elle était présente en aval en 2005, mais il ne semble pas y avoir eu de prospections récentes. Par contre elle semble encore être absente dans la partie amont (amont de Sabarat) où les prospections récentes négatives ont été réalisées en novembre 2007.

 


Site de dépôt d'épreintes à Chaum et Luscan Haute-Garonne Décembre 2007)



  • Le Ger

Observateur(s) : Alain Bertrand  - Date de colonisation supposée : . - Date de mise à Jour : février 2006.

Pour ce bassin, il n'existait aucune donnée de présence depuis la fin des années 80 (1987 - 1990) époque où des épreintes ont été régulièrement récoltées entre le village de Pointis-Inard et la confluence avec la Garonne. En décembre 2007 des épreintes ont été notées à Pointis-Isnard et en plusieurs secteurs jusqu'à la confluence Ger - Job . Thierry Ticot (com. pers.) de l'Onema en avait noté en amont d'Aspet durant l'été 2007.

 

 


Coulée et épreintes à la confluence Ger - Garonne Décembre 2007



  • Le Salat

Observateur(s) : Groupe Mammifères Midi-Pyrénées ; Alain Bertrand  - Date de colonisation supposée : 2004 en aval de Mane ; 2007 en amont ?

Première donnée en janvier 2005 à la confluence Salat Lens ; de 2005 à début 2007 quelques données diffuses jusqu'à la passe à poissons de Touille.

Prospections régulières (± semestrielles) d'une dizaine de sites "témoins" de la confluence avec la Garonne au bassin de l'Arac.

Novembre 2007 : plusieurs sites de dépôts d'épreintes de Kercabanac à Biert et de Kercabanac à Lacourt (voir actualités) ; présence plus discrète de St Girons à Mane.

 


Lacourt, novembre 2007



Touille, 2006



Passerelle de  Novembre 2007


 


  • Volp l'Arize et Lèze

 


  • L'Ariège

Observateur(s) : Alain Bertrand  -

 


Ariège, Les Cabannes, 2006



Ariège, Mérens-les-Vals, 2006



Ariège, Crampagna, 2006


 


  • L'Hers

   

 

   

  • L'Aude

Observateur(s) : Alain Bertrand  - Date de colonisation supposée : 2006. - Date de mise à Jour : novembre 2007

Voir département de l'Aude, le haut bassin de l'Aude draine l'extrême st de l'Ariège et le Capcir dans les Pyrénées-Orientales.

 


 

 

 

- Retour au sommaire -


© Alain Bertrand, Conservatoire Régional des Espaces Naturels de Midi-Pyrénées, 2006